Browse By

Monthly Archives: juin 2020

No Thumbnail

A propos de ce site…

Vous qui passez me voir, bienvenue dans mon univers tout en sexe cru et tendre à la fois. Merci de laisser vos interdits à la porte du site et d’aborder mes textes avec un regard dépourvu de filtres en tout genre. En lisant mes histoires,

Désirade#02 – Sur le banc

Une fois l’addition réglée, nous prenons la direction des quais envahis par les troupeaux de touristes. Tout en marchant, tu te colles à moi et je t’enlace par la taille. Sous le tissu de ta robe noire, je sens la douce chaleur de ton petit

No Thumbnail

A propos de Désirade

Selon Wikipédia qui sait tout sur tout, la Désirade fut la première terre aperçue par Christophe Colomb et ses marins au cours de leur deuxième voyage transatlantique en 1493. L’île devrait son nom aux membres de l’équipage qui, après 21 jours de mer, se seraient

Désirade#01 – En terrasse

C’est un soir d’été et nous sommes au restaurant. Tu as traversé toute la France pour me retrouver et nous avons passé l’après-midi enfermés dans une chambre d’hôtel non loin du vieux port.

Remembrances#17

Te souviens-tu du jour où tu m’avais dit Carole aimerait bien qu’on se fasse un plan avec toi. Vous connaissant, ta proposition ne m’avait pas surpris. Notre rencontre remontait à l’internet d’avant les réseaux sociaux. J’écrivais déjà des textes érotiques et vous aviez bien flashé

Remembrances#16

Te souviens-tu du jour où tu m’avais dit Oh oui, vas-y, suce-moi à fond et j’avais englouti ta queue tendue hors de ton slip fendu. C’est sur cette photo de ta bite que j’avais flashée en premier. Tu l’avais placée sur le site libertin que

Remembrances#14

Te souviens-tu du jour où tu m’avais dit Mais tu vas te décider à m’enculer oui ou non ? Cela faisait trop longtemps pour toi que je t’excitais la rondelle du bout de la langue. Dès le début de notre histoire, tu m’avais prévenu J’aime bien

Remembrances#13

Te souviens-tu du jour où tu m’avais dit Tu sais bien que j’adore, surtout ne te retiens pas. Nous étions sous la douche et j’avais fini de te raser le sexe. Tes grandes lèvres, larges et charnues, étaient lisses à nouveau, comme à chacune de